Échec et Mat

Mis à jour : févr. 26

Il existe plusieurs façons de prospérer en affaires. Chaque entreprise a son chemin, son parcours, sa stratégie propre. Nous avons tous nos forces, nos faiblesses, nos philosophies, nos missions. En gros, pour réussir, il n’y a pas de mode d’emploi , encore moins de formule magique, mais je me suis amusée à comparer le parcours d’un entrepreneur à l’un des plus vieux jeu sur terre: Les échecs


Le but d’une partie d’échec est simple, c’est de manger le Roi ( voyons le comme la conquête de votre part du marché) Et comme en affaire, pour gagner la partie, il faut d’abord conquérir le territoire adverse, en se servant, idéalement, de tous ses pions. Mais on ne peut pas y arriver sans préparation , sans vision claire du jeu. Par exemple, on ne pourrait pas avancer un petit pion sans protection jusqu’au Roi dans l’espoir de gagner, tout comme on ne pourrait atteindre le succès sans stratégie solide.


Imaginez maintenant que vous êtes un président de compagnie (le Roi). Vous êtes la pièce la plus importante du jeu, certes, mais vos mouvements sont limités. En général, vous restez à l'écart, protégé et vous surveillez la partie. Il peut vous arriver de manger des pions adverses, mais seulement lorsqu’aucune autre option n’est possible. En gros, vous ne vous mettez jamais en danger direct. Votre travail est d'envoyer vos troupes au front en donnant des directives claires et en plaçant vos pions de façon stratégique. En fait, voyons l’échiquier du jeu comme votre marché. Plus vous enlevez de pions à votre adversaire, plus vous gagnez de parts de marché. Jusqu’à maintenant rien de trop compliqué direz vous, mais concrètement y se passe quoi? Et bien, la partie commence!



Les 8 pions de votre jeu sont vos stratégies marketing. En première ligne de bataille. Ce sont elles qui partent le bal. Certaines efficaces, d’autres moins. Avec elles, vous testerez le marché. Vous en perdrez quelques-unes au passage et même assez rapidement dans la partie. Vous devrez être prêt à les sacrifier pour sauver un autre membre de l’équipage. Mais vous serez prêt à tout miser sur votre meilleure, celle qui traverse l’échiquier, car vous savez très bien qu’elle deviendra Reine.


Les chevaux et les fous sont vos employés. Ils sont très importants pour la réussite de l’entreprise. Un cheval bien en selle peut conquérir plusieurs parts de marché. Comme on dit, miser sur le bon cheval peut rapporter gros. Tout comme les pions vous devrez parfois en laisser aller pour le bien de l’équipe, mais remporter le match sans de bons employés est une tâche plus ardue. Vous devrez donc miser sur le bon et le protéger tout au long de la partie.


Les tours représentent les finances de l’entreprise. On les met que très rarement au front rapidement dans le match. Elles sont votre pilier, votre fondation. Elles se protègent entre elles et vous serez prêt à sacrifier gros pour les conserver. Tout comme le roi, elles se mettent rarement en danger. Vous pourrez facilement remporter la partie qu’avec elles. Mais vous aurez doublement de faciliter avec le pion le plus fort du jeu, la Reine.




La Reine, c’est votre équipe de vente. Elle va partout. Elle se promène comme elle veut sur le territoire pendant que le reste de l’équipe la protège. Vous miserez gros sur votre Reine car elle rapporte beaucoup pour l’entreprise. C’est possible de gagner sans elle, mais tout bon joueur d'échecs risque d’abandonner s’il la perd.


En gros, si vous n’avez pas d’équipage, en tant que président d’entreprise, il est possible de jouer tous les rôles, mais sachez bien différencier votre rôle avant chaque attaque. Souvenez vous toujours que la partie n’est jamais gagnée tant que le roi adverse n'est pas échec et mat. Ce qui veut dire que votre Reine pourrait manger pratiquement tous les pions adverses mais vous pourriez quand même perdre la partie. Ne misez donc jamais votre réussite sur un seul pion et gardez toujours en tête la valeur de ceux-ci. Alors, on se fait une partie ?


25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

My Book * Coming soon *

J’ai 19 ans. On est le 2 novembre 2008. J’entre dans ce bar rue Wellington à Sherbrooke. Je suis déguisé en Tomb Raider et mon chum, lui, arbore un espèce de cheval gonflable autour de la taille qui l

+1-514-647-2447

©2020 par Claudia in the C.T. Turcotte. Créé avec Wix.com